Synopsis

C’est une étrange sensation de rêver plusieurs vies par jour. De ressentir des émotions d’une autre personne, d’un autre vécu, d’un autre temps. De voir à travers des yeux qui nous sont inconnus mais qui, après quelques instants de flottement, nous rappellent quelque chose, comme une mélodie familière. Des lieux, des endroits, des souvenirs, des visages, des odeurs qui nous paraissent à priori déconnectés de notre réalité mais qui, en osant s’y plonger plus profondément, commencent à faire vibrer certaines cordes intérieures. Comme une synchronisation. Une résonnance à travers l’espace et le temps. Comme si rien n’avait été oublié.

Viktor Sisko, journaliste scientifique passionné de neurosciences, s’apprête à vivre l’une des expériences les plus fascinantes de son existence : revivre sous hypnose certaines de ses vies antérieures lors d’un stage organisé dans un mystérieux château en Écosse.

Révéler les secrets du cerveau : tel est le but de Viktor. Ce qu’il va découvrir avec ses amis bouleversera à jamais sa vie et sa conception de l'esprit humain.

L'avis des lecteurs et des lectrices

Cassandra

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⎥5/5
- Une incroyable découverte - Un livre envoûtant, un de ceux qu'on peine à lâcher, dont on voit pointer la fin alors qu'on souhaiterait s'y plonger un peu plus longtemps. Une incroyable découverte hasardeuse mais heureuse ! À lire absolument !

Béatrice

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⎥5/5
Une histoire très prenante, un voyage dans un monde fabuleux qui existe en chacun de nous. [...] J'ai adoré et j'attends avec impatience le prochain roman...

Franck

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⎥5/5
J'ai aimé me plonger dans ce roman corps et âme. Cela me donne envie d'aller explorer, d'aller titiller mon inconscient. Merci !

Carine

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⎥5/5
Quelle expérience ! Embarquée dans ce voyage, ce lieu, ces expériences et ces vies. Merci à l'auteur pour ce voyage !

L'avis de Kévin Finel

Présentation & mot de l'auteur

Nicolas

Je suis Nicolas Veyret, Product/UX Designer de formation, entrepreneur, hypnologue et écrivain.

Après un début de carrière dans l’industrie du jeu vidéo et notamment chez Ubisoft en tant que concepteur/ergonome, je me lance dans l’aventure entrepreneuriale, d’abord en tant que freelance puis je crée mon propre studio de jeu vidéo. Voilà pour la partie "officielle".

En parallèle, je découvre l’hypnose en 2012. Un pont vers un nouveau continent se tisse alors progressivement. Aussi subjugué qu’incrédule face à ce que je voyais à la télé, j’ai voulu vérifier que tout cela n’était pas truqué en assistant à un spectacle du genre. Après avoir été hypnotisé par Messmer, maître reconnu en la matière, plus de doutes possibles. Ce que j’avais vécu sur scène était bien réel et « hors de mon commun ». J’ai donc voulu comprendre. Passionné par les neurosciences depuis l'adolescence, se pouvait-il que je sois resté si longtemps dans l’ignorance des capacités véritables du cerveau humain ? De ma propre caboche ?

Et puis j’ai souhaité apprendre. D’abord par pur loisir, avec l’hypnose de rue : j’ai alors hypnotisé des centaines de passants dans les rues de Paris, avec la magnifique récompense de voir les gens repartir avec le sourire aux lèvres, aussi troublés qu’émerveillés par ce qu’ils venaient de vivre et de découvrir.

Ces personnes qui venaient à ma rencontre devant le Musée Beaubourg (mon lieu de prédilection) et qui me demandaient de leur faire une séance afin d'arrêter de fumer, d'être moins stressées, de mieux dormir... Je ne pouvais pas les aider. Car un hypnotiseur de rue n'est pas en mesure de faire ce genre de séance. Je me suis alors formé en hypnothérapie à l’Académie de Recherches et des Connaissances en Hypnose Ericksonienne (ARCHE) afin de devenir hypnologue et de pouvoir aider les personnes que je rencontrais dans la rue.

En 2018, l’ARCHE propose une formation d’autohypnose. En plus de me permettre d’approfondir mes connaissances, ce stage avait le sérieux avantage de se dérouler durant 4 jours dans un château typiquement écossais dans la campagne d'Édimbourg, en plein mois de décembre ! Il ne m’en fallait pas plus pour que je signe.

En arrivant à Melville Castle le 13 décembre 2018, je ne m’imaginais pas que j’allais en repartir aussi fasciné que déboussolé. Moi qui m’attendais à un classique stage plutôt scolaire, j’ai en réalité, à ma grande surprise, vécu une véritable expérience quasi mystique.

Le thème proposé par l’ARCHE pour ce séjour hypnotique était celui des vies antérieures. Que l’on y croie ou non, là n’était pas le sujet. Il avait donc été précisé que ce thème était simplement un prétexte à l’imaginaire et à l’exploration, libéré de toute croyance religieuse ou métaphysique. Accompagné par Kévin Finel - Directeur de l’ARCHE - je suis donc parti à l’aventure tout simplement grâce à mon cerveau dans ce cadre écossais qui, à lui seul, invitait déjà au voyage.

J’ai alors (re)vécu certaines de mes vies supposées antérieures avec une intensité émotionnelle que je pensais impossible à atteindre sous hypnose. J’ai été incarné à la première personne au point de ressentir physiquement ces vies. Le ventre qui se tord, le cœur qui s’emballe, les larmes qui coulent… D’abord jeune contrôleur de train qui vit son premier jour de travail et qui tombe follement amoureux d’une passagère en 1880, j’ai ensuite été un soldat d’une cinquantaine d'années, attendant fébrilement la fin de la guerre et la libération d’un être cher en 1945. Puis j’ai vécu le dernier jour de la vie d’un orphelin devenu architecte à Paris puis mondialement reconnu. J’ai vécu sa mort prématurée et ressenti sa détresse. Il avait 2 petites filles et 42 ans... J’ai finalement été un jeune garçon préhistorique marchant depuis des jours et des nuits à travers les plaines enneigées. Vers où se dirigeait sa tribu ? Toutes ces vies étaient-elles liées ? Et dans mes songes comme dans la réalité, sans cesse ce sentiment d’urgence qui m’implorait d’aller retrouver mon coup de foudre de 1880, sans savoir pourquoi.

Les émotions intenses de ces aventures hypnotiques mêlées au cadre unique de Melville Castle et aux magnifiques rencontres que j’ai fait là-bas ont fait germer Plusieurs vies par jour ainsi que l’envie de garder une trace de ce séjour hors du temps et de la réalité. Comme une impérieuse mission d’écrire et d’encrer cette expérience sur le papier. Pour ne pas oublier… Pour transmettre ? Pour attiser la curiosité et faire découvrir la puissance de cet état magique qu’est l’hypnose. Chaque être humain possède entre ses deux oreilles une machine à rêves incroyable et étonnamment puissante qui peut induire des expériences qui changent une vie. Et pourtant, la majorité d’entre nous ne le sait pas…

D’abord simple carnet de bord destiné à garder une trace de mon séjour sous hypnose à Melville Castle, celui-ci s’est petit à petit transformé en récit. L’imaginaire s’est ensuite peu à peu invité, m’inspirant une nouvelle et, finalement, ce tout premier roman.

Plusieurs vies par jour est finalement un carnet de voyages hypnotiques qui mêle science, introspection et fantastique. Un roman initiatique qui invite à l’exploration et qui entrouvre la porte des possibles. J’espère que vous tournerez la dernière page de ce livre avec le même sourire aux lèvres que les personnes que j’ai hypnotisées dans la rue.