Si je vous dis qu’il est possible de réguler nos émotions, de booster notre système immunitaire, de réduire les symptômes de certaines maladies auto-immunes, et même de gravir le Kilimandjaro en short et cela juste en respirant, vous avez du mal à me croire, hum ? Alors si je vous dis que ce sont des personnes atteintes de scléroses en plaques ou d’un cancer à un stade avancé qui ont accompli ces exploits, là vous me prenez définitivement pour un gros mytho, n’est-ce pas ? Et pourtant, il existe bel et bien une méthode qui leur a permis de gravir le Kilimandjaro en moins de temps qu’il ne le faudrait à vous et moi. J’entends déjà les petits malins : Non, cette méthode ne s’appelle pas “hélicoptère” mais méthode Wim Hof. Et c’est tout le sujet de ce nouveau numéro d’HypCast ! 

Cela fait longtemps que je m’intéresse à Wim Hof et à la méthode qu’il a mise au point. Pour tout vous dire, après avoir regardé de nombreuses vidéos sur le sujet et lu plusieurs bouquins, je reste fasciné autant par le personnage que par ce que permet d’obtenir cette méthode et par sa déconcertante facilité. D’autant plus que je suis en train de la tester et que je peux personnellement témoigner de ses bienfaits. Mais avant cela, c’est quoi Wim Hof ? Ou plutôt, c’est qui ? 

Qui est Wim Hof ?

Wim Hof est un homme né en 1959 au Pays-Bas et qui, lorsqu’il avait une vingtaine d’années, a fait une rencontre peu banale qui a changé le cours de sa vie. Alors qu’il habitait Amsterdam et qu’il se baladait non loin de Beatrixpark et de ses canaux gelés, Wim eut l’envie subite et irrépressible de se baigner dans l’eau glacée. Il se déshabilla et plongea alors instinctivement pour y rencontrer celui qui allait devenir son mentor : le froid extrême. Wim explique que le choc provoqué par la différence de température coupa instantanément son flot de pensées. Et loin de le plonger dans un état de stress, le froid le conduisit naturellement dans un état méditatif profond, lui procurant une sensation de bien être intense et surprenante. Aucun souffle coupé, aucune panique, aucun mal être. Bien au contraire. Wim resta calmement dans l’eau pendant une petite minute. Il eut cependant l’impression que le temps s’était alors allongé et sa perception de celui-ci fût totalement bouleversée, son attention totalement focalisée sur ses sensations et sur l’instant présent. 

Pour Wim, ce fût le point de départ d’un rituel quotidien. Tous les jours qui suivirent, il répondit à l’appel du froid en se plongeant dans l’étang glacial de Beatrixpark tant la sérénité apportée par celui-ci l’apaisait. 

Au fur et à mesure de ses baignades, Wim réussit à rester de plus en plus longtemps dans l’eau glacée. D’abord une minute, puis 2, puis 3, puis 10, puis 20 minutes, jusqu’à finalement établir le record du monde d’immersion dans la glace : 72 interminables minutes dans un tube de plexiglass remplit de glace. Ce record, parmi un paquet d’autres exploits, lui valut le surnom d’Iceman.

Que permet de faire la méthode Wim Hof ?

Et, quels sont les autres records détenus par ce fameux “Homme de Glace” me direz-vous ? Deux trois broutilles, vous allez voir. 

  • En 2002, il reste en apnée sous la glace polaire pendant 6 minutes et 20 secondes.
  • En janvier 2007, il participe à un semi-marathon (21 km) sur le cercle polaire, pieds nus et en short. Normal.
  • En mai 2007, il tente l’ascension de l’Everest (8849 m) en tong et en short. Il doit malheureusement renoncer à 7400 m à cause de quelques orteils gelés. Sans cela, il aurait bien continué, le bougre.

Mais comment est-ce possible ? Et surtout, comment fait-il ? C’est Superman le mec ? Bien que tout cela soit très impressionnant, Wim Hof balaye humblement toute capacité surhumaine. Car selon lui, tout le monde est capable de faire ce qu’il fait, nos sociétés modernes nous ayant seulement trop habitués au confort de nos foyers douillets et oublier les véritables capacités du corps humain.

Ce que j’aime beaucoup chez Wim Hof, outre cette impression étrange qu’un Viking m’enseigne le bouddhisme, c’est son approche qui mélange intuition et rigueur scientifique. Bien qu’il obtienne des résultats tangibles en se laissant guider par son instinct, il n’oublie pas que la science est la religion de notre époque. Wim Hof s’est donc prêté à de multiples expériences sous contrôle médical afin de prouver et de documenter les effets de sa méthode. 

Comme il aime le rappeler “les tests scientifiques permettent de polir la sphère de la connaissance et de convaincre les sceptiques”. 

En 2018, une étude de neuromagerie a ainsi permis de constater la réaction neurologique de Wim face au froid extrême et de montrer qu’il était capable de réguler sa température cutanée de manière volontaire, chose que la science croyait impossible. 

Plus tôt, en 2014, Wim et ses étudiants se sont prêtés à une expérience au résultat encore plus incroyable en se faisant inoculer une souche de la bactérie E.Coli et ils ont réussi à activer volontairement leur système immunitaire afin de combattre ladite bactérie. 

Résultat : Après quelques heures, plus aucune trace d’E.Coli dans l’organisme des pratiquants alors que celle-ci était censée provoquer diarrhées et maux de ventre.

Cette expérience de 2014 a fondamentalement changé les livres de biologie. Car avant elle, il était en effet admis que l’être humain n’était pas en mesure de contrôler la réponse de son système immunitaire, celle-ci étant en temps normal gérée de manière autonome et inconsciente.

Comment faire pour réveiller les capacités endormies du corps humain ?

1) L’exposition au froid

Eh bien, comme évoqué plus tôt, le premier pilier de la méthode Wim Hof repose sur une exposition régulière au froid. Pour débuter, vous n’êtes évidemment pas obligés de vous plonger dans votre congélo. Wim recommande simplement de finir sa douche par 30 secondes sous l’eau froide puis d’augmenter progressivement cette durée jusqu’à atteindre au moins 2 minutes. 

Selon Wim, s’immerger dans une eau à moins de 15 degrés suffit à couper instantanément le flux de pensées et contracte l’ensemble des muscles du corps, même ceux les plus profonds. Cela boost également le système immunitaire et libère un cocktail de substances et d’hormones naturellement produite par notre corps : Adrénaline, épinéphrine, dopamine, sérotonine, cannabinoïdes et opioïdes ! Le résultat à la sortie de la douche une fois que vous vous êtes réchauffés ? Outre le fait d’être évidemment super bien réveillé, vous vous sentez alors étonnamment en forme et détendu et rempli d’énergie.

Cela fait 2 mois que je pratique la méthode Wim Hof et je peux vous dire que je ne peux plus me passer de ma douche froide ! Les premières fois ont été difficiles et légèrement crispées, j’avoue. A la sortie de mes premières douches froides, j’étais totalement frigorifié mais désormais, je n’y pense même plus ! C’est devenu une habitude et c’est assez incroyable de constater que notre corps s’adapte si rapidement ! Et contrairement aux idées reçues, vous n’allez pas tomber malade si vous prenez le temps de bien vous sécher et de vous réchauffer. La détente et les bienfaits apportés par le froid sont bel et bien réels !

2) La respiration consciente

Le deuxième pilier de la Méthode Wim Hof est la maîtrise du souffle grâce à une technique de respiration qui, au premier abord, peut franchement dérouter. J’en veux pour preuve encore une fois mon expérience. Eh oui, quand on vous demande de respirer comme si vous étiez en train de courir un marathon alors que vous êtes assis, parfaitement immobile, ça a de quoi surprendre la première fois.

Combinée à des alternances d’apnées vides et d’apnées pleines, la méthode de respiration Wim Hof consiste donc à inspirer et expirer très fort et très profondément à un rythme soutenu afin de renouveler la totalité de la contenance des poumons à chaque cycle de respiration, au point que j’ai parfois eu l’impression que j’allais tourner de l’œil. Du moins les premières fois. Mais comme pour le froid, le corps s’habitue avec le temps à l’intensité de cette respiration atypique. Tenez, je vous mets quelques secondes d’une séance de respiration guidée pour vous faire une idée :

Avec une simple écoute ça n’a pas l’air si impressionnant mais je vous assure qu’on en prend la mesure en testant la chose. Ces sessions de respiration contrôlée et consciente apportent une détente et une sérénité puissantes et peuvent même conduire à des états de conscience modifiés. La température du corps change, les pensées deviennent plus claires, le mental s’apaise. Certaines personnes ressentent même le besoin de pleurer pour se libérer de certaines tensions restées bloquées, parfois depuis des années. Une séance de respiration Wim Hof peut donc avoir des effets hypnotiques merveilleusement puissants, allant d’une profonde détente à des expériences de sortie de corps en passant par un apaisement des émotions. D’un point de vue personnel, je vois cela comme une séance de méditation sous stéroïdes, avec des effets bien plus rapides et bien plus forts qu’une séance de méditation classique.

La méthode de respiration Wim Hof permet également d’activer l’épiphyse. Aussi appelée glande pinéale et nichée au cœur de notre cerveau, elle est également au cœur de tous les mystères car on lui attribue aussi le nom de 3ème œil. Certaines cultures affirment même que c’est cette glande qui fait le lien entre le corps et l’esprit. Mais celà pourrait faire l’objet d’un épisode complet, alors je vous garde ça bien au chaud pour plus tard !

3) Méditation & visualisation

Le troisième et dernier pilier de la méthode Wim Hof repose sur la méditation et la visualisation. Car une fois que vous êtes boosté par le froid et apaisé par votre respiration, il est très important de prendre soin de votre psychée afin d’y planter de nouvelles graines positives ! Et ce dernier aspect est essentiel, car lorsque nous sommes en état modifié de conscience, partis en voyage aux confins de notre esprit, nous sommes très réceptifs aux idées que nous recevons et que nous émettons. Encore plus qu’en temps normal ! Elles peuvent alors s’implanter, germer et éclore plus facilement dans notre esprit. Il est alors essentiel d’y planter de belles fleurs en posant une intention avant votre séance. Cela peut être, par exemple, l’intention d’être en bonne santé, de faire le plein d’énergie ou d’atteindre tel ou tel objectif.

Certains sceptiques diront que “tout cela est de l’ordre de la pensée magique” et je ne peux qu’être d’accord avec eux. Car oui, nos pensées sont magiques car elles créent bel et bien notre état d’esprit qui, lui-même, nous tire vers le haut ou vers le bas. Des chercheurs ont estimé que nous émettons 70 000 pensées par jour en moyenne et celles-ci influent directement sur la sécrétion des hormones de notre corps. Notre pensée est réellement créatrice en notre corps. Et ce dernier point n’est pas une théorie fumeuse de gourou sous LSD mais bel et bien quelque chose de scientifiquement prouvé. Prenons donc soin de nos pensées à chaque instant mais encore plus dans les moments de transe comme ceux provoqués par la méthode Wim Hof. Posez donc une intention qui vous boost ou un objectif avant votre séance, aussi minime soit-il.

Récapitulons…

Nous arrivons bientôt à la fin de cet épisode d’HypCast, alors je vous propose de récapituler les principaux aspects de la méthode Wim Hof : 

  1. La méthode Wim Hof est une technique combinant 3 piliers : l’exposition au froid extrême, des exercices de respiration guidée et des techniques de visualisation.
  2. Alors que les scientifiques croyaient que cela était hors de contrôle du conscient, la méthode Wim Hof permet d’augmenter notre température corporelle pour mieux résister au froid, de contrôler notre système immunitaire et de réduire les symptômes inflammatoires liés aux maladies auto-immunes.
  3. Tout comme la méditation ou l’hypnose, la méthode Wim Hof permet d’accéder à des états modifiés de conscience permettant un état de détente, un apaisement de la psyché et une stabilisation des émotions permettant même, dans certains cas, de sortir de dépression. 

Conclusion

Au final et aussi incroyable que cela puisse paraître, Wim Hof a mis en lumière certaines capacités endormies et oubliées de notre corps. Grâce à son intuition et à sa rigueur scientifique, Hof et sa méthode ont littéralement changé les livres de biologie. De notre côté, il ne reste plus qu’à mettre à jour nos croyances afin de nous emparer de ces découvertes ! Car n’oubliez pas : La science ne sert guère qu’à nous donner une idée de l’étendue de notre ignorance.

Si ces sujets vous intéressent, abonnez-vous à la newsletter
& à HypCast sur Apple Podcasts, Deezer ou Spotify pour ne rien louper ! 😉